Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Lolita le Dim 2 Oct - 16:20

L'auteur de ce texte ne souhaite plus qu'il soit affiché.


Dernière édition par Lolita le Dim 5 Aoû - 14:29, édité 2 fois
avatar
Lolita

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://smokemood.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Admin le Dim 2 Oct - 16:47

Pour moi ce texte a quelque chose de déja vu, éculé. On sent que tu es au début de l'écriture, tu t'inspires des autres pour écrire, des normes esthétiques, du romantisme ambiant de ta génération. Après à t'écouter toi, expérimentes, forges ta plume,"connais toi toi même" et avec ta sensibilité, et ton vocabulaire tu pourras faire des choses très chouettes je suis sure. Là oui, pour te dire en quoi c'est déja vu, je pense c'est cette souffrance adolescence qui sort de nulle part, avec les images du sang, de la mélancolie, de la plume, je veux dire non, pour être honnête ça ne casse pas trois pattes à un canard le sujet. En revanche la façon dont c'est traité, démontre que tu es quelqu'un qui aime bien l'écriture propre, l'écriture du transmettre, l'écriture mignonne. Sérieusement je suis persuadée que quand tu auras trouvé ton propre univers et découvert ta propre personnalité, ton travail sera à toi et sera bien. Parle peut être avec poussièredesténèbres, c'est une personne qui écrit beaucoup sur ses enfants, sur des sujets qui sont proches d'elle et presque en elle. Elle parle de sa vie, et par là sa poésie est propre à elle. Si tu ne veux pas parler de ta vie quotidienne, trouve en toi ce qui te différencie des autres et non ce qui t'en rapproche. Ton regard vaudra davantage. Je dis ça , après moi je suis loin de savoir le faire,cependant, je crois que c'est le conseil à donner. Pardonne moi si ce commentaire te déplait, je me suis jurée d'être toujours honnête et si je n'y avais rien vu de bien, je me serais tue simplement. Je ne suis personne pour te critiquer, pour porter un jugement, mais tu l'as demandé. Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 28
Localisation : Aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur http://lettreux.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Lolita le Dim 2 Oct - 17:06

Tout d'abord merci de m'avoir donner ton avis, j'ai toujours été dans l'optique du fait que les critiques et les commentaires qu'on ne veut pas forcément entendre sont ceux qui nous font le plus avancer ! Je n'ai pas l'habitude de ce genre de commentaire, peut-être parce que mes lecteurs sont principalement de mon âge, que je m'adresse à des personnes qui vivent actuellement ce que je vis personnellement. Généralement, je reçois des commentaires comme "Je me reconnais parfaitement dans ce que tu écris" mais la plupart ne me disent pas réellement ce que ma plume vaut réellement. Toi, tu as su le faire parce que tu es sans doute plus mâture que moi, que mon écriture. Je ne me considère pas comme "au début de l'écriture" parce qu'elle fait littéralement partie de moi. Je ne suis pas l'une de ces adolescentes qui écrivent pour être biens vues, pour être considérée comme des mini-poètes. Non, j'écris parce que c'est ma nécessité, j'ai besoin de ça, tout simplement. L'idée de l'inspiration... Sincèrement, je ne suis puise rien des autres. Je respecte ce que les autres écrivent, et jamais (je dis bien jamais) je n'ai été m'inspirer ailleurs que dans mon coeur et ma tête. Ces mots sont les miens, ces mots sont mes sentiments. Je suis entièrement d'accord sur le fait que mon écriture reste simpliste, et que tu as peut-être raison.. un jour je trouverais mon univers, et ce jour là je pourrais réaliser un de mes plus grand projet et rêve. Merci encore une fois à toi de m'avoir donner ton avis.
avatar
Lolita

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://smokemood.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Admin le Dim 2 Oct - 18:21

Non mais je comprend parfaitement ce que tu veux dire, réellement, je ressens l'écriture au même titre que toi. Là où je te dis que je suis vraiment pareille, et que je me reconnais, c'est que j'ai écris des textes semblables au même âge. Je ne sais pas si tu connais mon blog, mais si c'est le cas jette un coup d'oeil et ça va te faire sourire. Je vois ce que tu ressens, ce que tu vis et ce que tu as envie de dire, c'est pourquoi je sais aussi qu'après un certain âge tu vas changer, te métamorphoser en toi même, et là, oui je pourrais juger vraiment ce que tu écris, comme tout le monde. Non, je ne t'ai pas pris pour une midinette de l'écriture, ne t'inquiète pas si c'était le cas ou si ça t'as vexé. J'ai eu le droit aux mêmes commentaires que toi à la même époque, et non ça ne m'a pas fait avancer. Tu sais, j'ai juste quelques années de plus, c'est pas une question de maturité, c'est juste que j'ai un regard rétrospectif sur cette étape besoin de l'écriture, car je crois avoir ressenti, et ressens encore la même chose que toi. C'est pour ça, puisque c'est ta nécessité, donne de l'ampleur, vis, apprends, et la nécessité de l'écriture, invitera la nécessité de l'originalité, la nécessité d'être soi. C'est pour ça que l'écriture est un apprentissage parallèle à la vie. Smile
avatar
Admin
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 28
Localisation : Aquitaine

Voir le profil de l'utilisateur http://lettreux.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Lolita le Dim 2 Oct - 18:39

Tu as une vision des choses tout à fait remarquables... Jamais personne n'a essayer de voir le fond des choses, et toi, tu y arrives. Que dire à part... merci ? Franchement, je le pense sincèrement.
avatar
Lolita

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://smokemood.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Infected Mind le Lun 3 Oct - 8:59

Devant un tel débat,ma réponse ne saurait apporter grand chose.

Premierement,petite rectification: comme toute personne ici,tu es faite d'os et de chair,alors "je ne suis rien comparée à vous" OUT.Qu'est ce que ca veut dire?Qu'il faut être quelqu'un de célèbre pour écrire?
Par exemple,pour te montrer la répartie superficielle de mon ancien prof de francais.J'avais eu 9 a une dissert,un ami l'a lu et a dis au prof,"je suis sûr que si Rimbaud avait écrit ce qu'il a écrit,vous lui auriez mis 17." Le prof a répondu avec un sourire "Oui,mais il n'est pas Rimbaud."

Tout ça pour te dire,qu'il faut que tu prennes confiance en toi,c'est comme ça que notre propre écriture en ressort.Elle peut être vulgaire et belle,pleine de colère et douce,c'est là que ton écriture sera la tienne.Quand tu arriveras à faire paraitre certaines choses par leur contraire

j'ai 17 ans tout comme toi,bientot 18,je ne sais pas vraiment ce que les gens de ce forum pensent des quelques ecrits que j'ai mis.Mais je peux t'assurer,que cette souffrante adolescence que tu montres,nous en sommes tous passés par là.Le mieux que je puisse te conseiller,c'est de crier un bon coup,de te faire un chocolat chaud,de prendre une feuille la plus sale que tu trouves,un vieux crayon fatigué ,une musique que tu aimes dans un seul écouteur,face à ta fenetre,regardant au loin,et avec la seconde moitié de ton cerveau non utilisée,déposer quelques mots sur ta feuille de papier Wink
avatar
Infected Mind

Messages : 44
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur http://seb-brainart.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Lolita le Lun 3 Oct - 16:06

Tout d'abord, merci à toi d'avoir donner également ton avis ! ça me fait vraiment plaisir.
Sur le fait du "je ne suis rien à côté de vous", je voyais plus ça d'un oeil... de maturité, d'âge et de tout ce qui s'ensuit. J'ai toujours trouver que les jeunes n'écrivent pas comme les plus vieux, et donc n'ont pas la même perception des choses.. mais ce que vous me dites là (tous les deux) m'ouvre les yeux quant au fait qu'au final, on est tous passer par là.
Ton expérience personnelle est vraiment intéressante! Ton prof assume, et c'est ça qui est le pire (à mes yeux)

Ton conseil est vraiment formidable. A vrai dire, c'est ce que je fais depuis des années... Sauf que ce n'est pas un chocolat chaud que je prend, mais une bonne cigarette. Disons que j'ai toujours dis que l'air dans mes poumons me faisait méditer, et je le pense toujours d'ailleurs. Une bonne tasse de café, une bonne chanson rock'n'oll ou une belle musique classique. Voila l'image que je dois vous donner car elle est ma personnalité. Rebelle mais trop, en colère mais douce à la fois, souffrante mais ayant la joie de vivre quand il le faut.

Merci encore une fois Smile
avatar
Lolita

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://smokemood.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Александр le Mar 4 Oct - 11:13

"Sauf que ce n'est pas un chocolat chaud que je prend, mais une bonne cigarette. Disons que j'ai toujours dis que l'air dans mes poumons me faisait méditer"

C'est tellement vrai ! Je n'ai jamais autant d'inspiration que lorsque je suis sur ma terrasse à contempler le magnifique sapin au fond de mon jardin, une cigarette en bouche, avec une bonne tasse de thé (ou un verre de Vodka...). Les vices sont parfois de bon catalyseurs à créativité Smile (Image que j'adore plus que tout : l'écrivain Sylvain Tesson, un cigarillo en bouche, dessinant un petit stick-man se tirant une balle dans la tête, avec comme annotation "Tuer fume")

Sinon, je dois dire que je partage les avis donnés ci-dessus. C'est très bien écrit, et tu pourrais faire de belles choses en abordant des thèmes peut-être plus précis, en ciblant réellement ce qui te pousse à écrire. Je pense que c'est surtout ça qui te distingueras "des autres" ,peut-être encore plus que la forme. Écrire ce qui te prends aux tripes tout en faisant un travail d'introspection sur la manière dont tu as envie de faire passer un message, une émotion... De toute manière, je pense que le simple fait d'exposer ses écrits à la critique est déjà significatif de l'envie qu'on a d'écrire de la manière la plus authentique possible.
En tout cas, bonne chance pour la suite !
avatar
Александр

Messages : 30
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 24
Localisation : Rive gauche du Rhin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Lolita le Mar 4 Oct - 17:05

Aah alors on se comprend sur ça ! Rien ne vaut une bonne petite clopinette pour ce rafraichir le cerveau (avis aux non fumeurs, n'essayez jamais on en devient accroc! Enfin, c'est pas une information nouvelle.)

Je te remercie d'avoir donner ton avis, et suis contente de voir que mon écriture n'est pas.. "rien". Merci Very Happy
avatar
Lolita

Messages : 23
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://smokemood.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Texte de Lolita ; Je ne souffre d'un rien.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum